Sommaire

Ce terme un peu étrange désigne un érythème ou une inflammation cutanée qui provoque de drôles de marbrures, le plus généralement situées sur les membres inférieurs. Affection tantôt bénigne tantôt stigmate d'une pathologie sous-jacente, faisons le point sur le livedo.

Symptômes du livedo

Le terme de livedo désigne un érythème dû à un trouble de la circulation sanguine qui se distingue par :

  • un aspect généralement violacé ;
  • qui prend la forme d'un réseau en maille ;
  • qui forme des marbrures sur la peau.

Il existe deux types de livedo, d'aspect clinique et de signification diagnostique différents :

  • le livedo réticulé, constitué de mailles fines et régulières qui se referment toujours sur elles-mêmes ;
  • le livedo ramifié constitué de grandes mailles irrégulières, ouvertes et asymétriques.

On distingue dans ces deux cas un livedo pathologique et un livedo physiologique.

Le livedo physiologique :

  • est souvent d'étiologie indéterminée ;
  • est atténué en position couchée ;
  • disparaît au réchauffement ;
  • souvent isolée et sans autre signe associé.

Le livedo pathologique :

  • est quasi permanent ;
  • peut être l'origine d'infiltration sous des nécroses des extrémités ;
  • est presque tout le temps associé à une maladie sous-jacente.

Les symptômes du livedo sont souvent accentués par une exposition au froid.

Livedo : quelles causes ?

Il est encore difficile de déterminer de manière complète les différentes causes de l'apparition d'un livedo.

S'il est physiologique, on parlera d'un livedo idiopathique (sans cause retrouvée).

S'il est pathologique, les causes seront le plus souvent :

  • un lupus érythémateux disséminé ;
  • une périartérite noueuse ;
  • une artérite des membres inférieurs ;
  • une cryoglobulinémie ;
  • une polyglobulie ;
  • des séquelles de gelures ;
  • des microembolies de cholestérol dans les traitements par anticoagulants oraux (bouchons constitués de cholestérol).

Les extrémités sont aussi plus volontiers touchées lorsque la viscosité sanguine varie de façon importante avec l’exposition au froid, comme dans les cryoglobulinémies (présence de cryoglobulines dans le sang).

Diagnostic et traitements du livedo

Le diagnostic du livedo n'est pas aisé et il conviendra d'émettre un diagnostic différentiel (d'autres hypothèses diagnostiques) afin d'éliminer d'autres dermatoses (maladies de la peau).

Les analyses de sang (NFS, bilan de coagulation, etc.), notamment dans le cas de cryoglobulinémie, aideront à poser le diagnostic de livedo pathologique.

Il n’y a pas de traitement standard du livedo puisque celui-ci relève en principe du traitement de l’affection en cause : Il sera donc important d’en rechercher la cause sans délai par les moyens histologiques et biologiques adaptés (biopsie de la maille du livedo)

Certaines causes pourront en effet se révéler menaçantes pour le pronostic fonctionnel et vital, et nécessitent :

  • une reconnaissance rapide ;
  • un traitement adapté et urgent afin d’éviter une évolution handicapante vers des lésions nécrotiques cutanées, voire viscérales et cardiaques.

Devant toute suspicion de troubles cutanés persistants, n'hésitez pas à consulter votre médecin.