Sommaire

Le pityriasis rosé de Gibert (PRG) est une maladie dermatologique bénigne que si caractérise par des taches rosées et squameuses apparaissant sur le corps.

Quels sont les symptômes ? Comment évolue la maladie ? Y a-t-il des traitements ? Faisons le point.

Qu'est-ce que le pityriasis rosé de Gibert ?

Le dermatologue Gibert a découvert cette dermatose au 19ème siècle. Il s'agit d'une affection fréquente, bénigne et non contagieuse qui touche principalement les sujets jeunes, entre 15 et 30 ans. Cette dermatose serait probablement due à la réactivation de virus herpès 6 et/ou 7, même si la cause reste incertaine. Elle se caractérise par l'apparition sur le corps, notamment sur le tronc et la racine des membres, de médaillons rosés et squameux. Le centre du médaillon est plus clair, paraissant en voie de guérison.

En général, une première lésion isolée apparaît quelques jours à deux semaines avant la survenue du reste de l'éruption. Les lésions apparaissent ensuite par vagues, avec d'autres médaillons rosés pelant sur leur périphérie, et des taches arrondies plus petites et ne desquamant pas. La plupart du temps, ces lésions ne grattent pas, mais des démangeaisons peuvent parfois exister.

L'évolution se fait vers la guérison spontanée qui survient en 4 à 8 semaines, sans laisser de traces (sauf parfois sur les peaux noires). Cette maladie n'est pas contagieuse. Elle s'observe surtout au printemps et à l'automne.

La maladie peut être précédée de symptômes tels qu'une fatigue, une légère fièvre, de maux de tête.

Pityriasis rosé : diagnostic

Le diagnostic de la maladie est surtout clinique. C'est-à-dire que l'aspect des lésions et l'histoire de la maladie suffisent en général au médecin à poser le diagnostic. C'est pourquoi, en principe, aucun examen complémentaire n'est indispensable pour le diagnostic. Par contre, une sérologie syphilis et VIH peut être demandée, ces infections pouvant provoquer des lésions ressemblant au pityriasis rosé de Gibert.

Le pityriasis rosé de Gibert peut être, au stade initial du médaillon unique, confondu avec un herpès circiné. En cas de doute diagnostic, un prélèvement mycologique peut être réalisé, afin de prescrire le traitement adapté s'il s'agit d'un herpès circiné. De même, des toxidermies dues à la prise de certains médicaments peuvent engendrer des lésions d'aspects similaires. L'aspect du pityriasis rosé de Gibert peut aussi rappeler les lésions d'eczéma nummulaire

Le diagnostic peut être fait par un médecin généraliste qui, en cas de doute, s'appuiera sur l'avis d'un dermatologue. 

Traitement du pityriasis rosé

Le pityriasis rosé de Gibert est une affection bénigne, qui disparaît spontanément. Aucun traitement n'est utile dans la majorité des cas.

S'il existe des démangeaisons, le médecin pourra prescrire un traitement anti-histaminique et/ou une crème à base de cortisone.