Sommaire

Les papules de Gottron se présentent comme des plaques rouges au niveau des saillies osseuses de la main. Elles apparaissent généralement dans le cadre d'une maladie auto-immune liée à un emballement des défenses immunitaires. Pourquoi se manifestent-elles et comment les soigner ? On vous répond tout de suite !

Papules de Gottron : les symptômes

Les papules de Gottron sont des lésions visibles sur la peau des malades atteints d'une dermatomyosite. Tous ne sont pas concernés par cette manifestation cutanée qui atteint 70 % des patients. Ces lésions peuvent apparaître chez l'enfant ou à l'âge adulte, le plus souvent entre 40 et 60 ans.

Aspects des papules de Gottron

Les papules de Gottron forment des plaques de couleur rouge ou violette, aux contours bien délimités et de consistance dure. Elles apparaissent le plus souvent au niveau des mains et plus précisément des articulations métacarpophalangiennes, situées au niveau de la tête des os métarcarpiens (qui forment la main) et à la base des premières phalanges des doigts, ainsi que des articulations entre chaque phalange des doigts.

Causes des papules de Gottron

L'apparition des papules de Gottron est liée à une activité anormale du système immunitaire. Censé protéger notre organisme contre les menaces auxquelles il est confronté (virus, bactéries, champignons pathogènes), il se retourne contre ses propres cellules. Dans ce cas particulier, des anticorps s'attaquent aux cellules de la peau.

Diagnostic des papules de Gottron

Par biopsie

Lorsqu'un patient présente ce type de manifestations cutanées, une biopsie (qui consiste à prélever un petit fragment de la lésion) peut être réalisée. L'échantillon est ensuite étudié au microscope. Différents signes caractéristiques sont évocateurs des papules de Gottron :

  • l'acanthose : l'épiderme est épaissi (une partie de celui-ci, l'épithélium malpighien, est anormalement développé) ;
  • l'hyperkératose : la couche cornée de l'épiderme est également épaissie ;
  • la présence de cellules inflammatoires autour des petits vaisseaux sanguins.

Cet examen va permettre d'écarter d'autres causes. En effet, les lésions associées à d'autres maladies peuvent en effet ressembler aux papules de Gottron. Il s'agit par exemple d'un lichen plan, d'un psoriasis ou d'une dermatose de contact.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Traitement des papules de Gottron

Les papules de Gottron et d'autres manifestations cutanées sont parfois les seuls signes de la dermatomyosite. Le traitement des patients repose alors sur l'application de crème à base de corticoïdes ou sur l'administration d'hydroxychloroquine (Plaquenil®), un médicament habituellement utilisé dans la lutte contre le paludisme et aujourd'hui autorisé dans la prise en charge de maladies comme le lupus, la polyarthrite rhumatoïde ou encore, à titre préventif, pour les allergies au soleil.

De plus, la personne touchée doit veiller à ne pas trop s'exposer au soleil, afin d'éviter une aggravation des lésions cutanées. L'application de crème solaire sur les régions du corps touchées est recommandée.

Lire l'article Ooreka