Sommaire

 

L'approche énergétique de l'eczéma.

L'acupuncture considère l'eczéma sous un aspect énergétique très différent de la conception biologique occidentale.

Ainsi, pour elle, l'eczéma découle soit d'un vide soit d'un trop-plein énergétique.

Le vide énergétique de l'énergie de défense (baptisée Oé) va favoriser l'agression des énergies yin (froid et humidité) en étant incapable de défendre la peau. Ces énergies perverses vont se placer dans les tissus et vont déclencher un eczéma lorsqu'elles entreront en présence d'énergie vent, donnant ainsi naissance :

  • à un eczéma croûteux (en cas d'énergies vent et froid) ;
  • à un eczéma suintant (en cas d'énergies vent, humidité et froid).

S'il s'agit d'un trop-plein énergétique yang (chaleur sécheresse), l'arrivée de l'énergie vent va entraîner un eczéma rouge et prurigineux.

Traitement de l'eczéma en acupuncture

Selon la conception énergétique, l'acupuncture va chercher à combattre l'énergie vent.

Pour cela, l'acupuncteur va placer des aiguilles dans des zones précises en faisant en sorte de disperser cette énergie présente en excès.

Par ailleurs, il va relancer la circulation sanguine et diminuer la chaleur en stimulant surtout 5 points des méridiens énergétiques gros intestin (GI), estomac et rate.

Le point GI 4

Le quatrième point du méridien GI est un des deux points clefs du traitement de l'eczéma. Il s'agit d'un point d'absorption destiné à dévier une partie de l'énergie vent du poumon vers le gros intestin.

  • Il se situe à la jonction entre les deux premiers métacarpiens (pouce/index) de la main.
  • Dans le prolongement du cubitus (maintenant appelé ulna), et au point de rencontre des deux métacarpes, se trouve ce point généralement sensible à la pression qui sera très souvent stimulé par le thérapeute acupuncteur en cas d'eczéma.

Le point GI 11

Le deuxième point fondamental dans la prise en charge de l'eczéma en acupuncture est le onzième point du méridien gros intestin (GI 11).

  • Il servira à tonifier le méridien gros intestin qui doit pouvoir gérer l'énergie vent qui lui est adressée par le GI 4.
  • Celui-ci se situe au niveau du coude, à mi-distance entre la pointe du coude (olécrâne) et le pli du coude lorsque le bras est fléchi. Ce second point est lui aussi extrêmement important.
  • L'acupuncteur aura également tendance à placer des aiguilles aux points d'acupuncture situés à proximité immédiate des zones touchées par l'eczéma.
  • Ainsi, non seulement l'action est générale et régule l'ensemble des énergies, mais elle est également locale en traitant les lésions là où elles se trouvent.

Acupuncture et eczéma : fréquence de traitement

L'acupuncture préconise de pratiquer deux séances par semaine pendant un mois en cas d'eczéma aigu important.

Il sera également conseillé de faire des séances au moment des intersaisons, à l'automne et au printemps. Il s'agira là davantage de prévention que de traitement, car ce sont des périodes où l'organisme risque d'être affaibli.