Sommaire

Rechercher la cause de l'eczéma.

En naturopathie (ou naturothérapie), on part à la recherche de la cause des maladies, de la même façon qu'en homéopathie, en phytothérapie, en aromathérapie (huiles essentielles), en acupuncture ou encore dans le décodage biologique des maladies.

Bien souvent, celle-ci se retrouve au niveau digestif.

La naturopathie propose également des solutions naturelles et conseille la mise en place de règle d'hygiène permettant de faire face à l'eczéma.

Le fonctionnement des émonctoires

En naturopathie, le bon fonctionnement des émonctoires est un élément capital

On nomme émonctoire les quatre grands pôles chargés d'éliminer les toxines accumulées au sein de l'organisme. Il s'agit des systèmes dits IRPP pour :

  • intestins ;
  • reins ;
  • peau ;
  • poumons.

Schématiquement, ces émonctoires fonctionnent comme des vases communicants : un système intoxiqué et débordé passe le relais à un autre.

L'alimentation est donc susceptible d'encrasser les intestins (intestin grêle et côlon) et d'avoir une répercussion cutanée comme l'eczéma.

Concrètement, une alimentation déséquilibrée va entraîner des problèmes digestifs avec plus ou moins de symptômes.

  • Lorsque les intestins ne sont plus en mesure d'assumer leur rôle correctement et qu'ils sont submergés de toxines qu'ils ne parviennent pas à évacuer, ils passent le relais à un autre émonctoire chargé de gérer le « trop-plein » toxémique (de toxines).
  • C'est très souvent la peau le second émonctoire à intervenir.
  • Mais lorsque la peau va devoir se charger d'un trop grand nombre de toxines, elle va réagir de façon excessive et déclencher une maladie de peau qui peut être un eczéma.

 

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

La solution naturopathique à l'eczéma

La solution proposée par la naturothérapie est donc de traiter le problème à la source qui, comme nous venons de le voir, peut être alimentaire.

Il s'agira d'adopter une hygiène alimentaire adaptée qui permettra progressivement au système intestinal de refonctionner de façon efficace.

Lorsque ce sera le cas, la peau n'aura plus besoin d'évacuer des toxines qu'il ne lui appartient pas de gérer, puisque l'intestin s'en chargera normalement.

L'alimentation

Il s'agira dans un premier temps d'éviter un certain nombre d'aliments qui vont entraîner soit des difficultés de digestion, soit des toxines en excès.

Pour faire simple, il « suffit » de supprimer ;

  • tous les produits raffinés (sucre blanc, plats cuisinés, biscuits, etc.) ;
  • le lait de vache (et ses dérivés).

Il est également possible de procéder à un jeûne de courte durée pour favoriser la détoxication :

  • soit un jeûne total de deux jours (sans manger du tout) ;
  • soit une monodiète de trois jours consistant à ne manger qu'un seul aliment (la carotte est un aliment de choix, car elle peut être préparée de différentes façons et qu'elle convient bien aux problèmes de peau).

Il faut également supprimer les excitants que sont :

  • l'alcool ;
  • le tabac ;
  • le café.

Un des principes d'une hygiène alimentaire correcte passe par une alimentation de qualité. Celle-ci doit donc être, en fonction des possibilités de chacun, issue de l'agriculture biologique et surtout non-OGM.

  • De plus, favoriser les aliments basiques (par opposition aux aliments acides) permet de rééquilibrer le pH sanguin et d'aider à l'élimination de la concentration d'acides, générateurs de maladies.
  • Une bonne alimentation luttera naturellement contre l'eczéma variqueux, dû à une stase sanguine même si l'exercice physique aura également un rôle important à jouer.
  • Pour lutter contre l'acidification source (entre autres) d'eczéma, il faut également privilégier les aliments basifiants, c'est à dire les légumes et les fruits (par opposition aux protéines animales) et diminuer le repas du soir.
Aliments acidifiants (à éviter) Aliments alcalinisants (à privilégier)
  • Viande et charcuterie ;
  • fruits de mer ;
  • poissons.
  • Légumes (légumes colorés notamment) ;
  • pomme de terre ;
  • carottes ;
  • avocats.
Œufs
  • Huiles de première pression à froid (vierge extra) riches en acide linoléique :
    • bourrache,
    • sésame,
    • onagre ;
  • vinaigre de cidre.
Fromages à éviter tout particulièrement Persil
  • Pain ;
  • gâteaux ;
  • chocolat ;
  • pâtes.
  • Germe de blé (et graines germées en général) ;
  • spiruline (algue) ;
  • ginseng.
  • Amandes ;
  • cacahuètes ;
  • pistaches ;
  • noix.
  • Châtaignes ;
  • noisettes ;
  • fruits secs ;
  • fruits (citron en particulier).
  • Sodas ;
  • boissons sucrées.
  • Vin ;
  • eaux minérales alcalines.

Hygiène de vie

L'hygiène de vie que recommande la naturopathie pour éviter les problèmes tels que l'eczéma est simple.

Elle passe par :

  • une activité physique régulière ;
  • une oxygénation régulière :
    • grand air,
    • soleil ;
  • prendre du temps pour soi et faire en sorte de gérer son stress :
    • relaxation,
    • sophrologie,
    • hypnose et auto-hypnose,
    • training autogène ;
    • méditation,
    • yoga,
    • massages,
    • drainage lymphatique,
    • huiles essentielles à diffuser : HE de santal blanc ou HE d'encens.

Eczéma et compléments alimentaires

La naturopathie propose également un certain nombre de compléments alimentaires destinés à aider la peau à mieux supporter les lésions eczémateuses en attendant un retour à la normale.

Lire l'article Ooreka

Vitamines

Il est important de favoriser ses apports en vitamines voire de prendre des compléments alimentaires destinés à en fournir à l'organisme.

En effet, le corps a besoin de vitamines :

  • A :
    • qui préserve la souplesse de la peau,
    • qui favorise le processus de cicatrisation,
    • qui permet de lutter contre les infections ;
  • B, qui sont fondamentales pour la santé cutanée ;
  • C, qui permet elle aussi de lutter contre les infections ;
  • E, qui limite le vieillissement cutané et, au long cours, diminue les symptômes de l'eczéma ;
  • F, il s'agit des acides gras, indispensables.

Oligo-éléments

Les oligo-éléments sont également intéressants. Dans le cadre de l'eczéma, on privilégiera la prise de :

  • cuivre ;
  • zinc ;
  • soufre ;
  • sélénium ;
  • manganèse ;
  • iode.

Il est également possible de boire une bouteille d'eau de Mont Roucous un jour sur deux, après y avoir versé deux bouchons d'eau biocolloïdale (contenant 72 oligo-éléments et acides aminés d'origine végétale).

Probiotiques

Les probiotiques qui permettent de rééquilibrer la flore intestinale ont une action efficace et permettent de contribuer au traitement de la dermatite atopique chez l'enfant. Le mélange prébiotique/probiotique et la présence d'au moins 9 souches bactériennes différentes sont importants.

Il est possible de se procurer des probiotiques de grande qualité (produit appelé Lactospectrum) auprès des laboratoires Le Stum (en ligne notamment).

L'argile pour traiter l'eczéma

L'argile est tout à fait en mesure de traiter l'eczéma bien que quelques précautions soient à prendre.

Propriétés de l'argile

L'argile a une action à la fois :

  • cicatrisante ;
  • anti-inflammatoire ;
  • antiseptique ;
  • exsudante.

Ainsi, l'argile va permettre de faire sécher les lésions suintantes et d'accélérer de façon spectaculaire leur cicatrisation. 

Grâce à son action régénérante, les cellules de la peau vont pouvoir se reconstituer rapidement sans risque de surinfection puisque l'argile a également des propriétés antiseptiques.

Les cataplasmes, par leur fraîcheur, auront aussi une action apaisante sur les zones particulièrement prurigineuses.

Préparation

Voici comment préparer l'argile et comment l'appliquer :

  • Mélanger de l'argile verte de préférence en poudre (plus simple que l'argile concassée) à de l'eau tiède dans un pot en terre ou en verre (dans tous les cas éviter le plastique et le métal qui altèrent les propriétés de l'argile). Mélanger à la main ou avec une cuillère en bois.
  • Vous devez obtenir une boue épaisse qui servira en cataplasme.
  • Une foie la boue prête, l'appliquer directement sur la peau lésée (ou sur une compresse ou une bande de gaze déposée sur la peau) sur une épaisseur de un à deux centimètres.
  • Laisser en place pendant une demi-heure environ, en maintenant l'argile avec un linge humide.
  • Renouveler l'opération plusieurs fois par jour et poursuivre jusqu'à la cicatrisation de la peau.
  • Rincer soigneusement la peau et jeter l'argile.

Quelques astuces :

  • Il est également possible d'ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de genévrier à la compresse.
  • On peut également remplacer l'eau par de la tisane de prêle ou d'écorce de chêne.
  • On peut également rincer avec de la tisane de camomille.